Les Murs Vivants

Mille Vies en Une Nuit #4 – Montage Spectacle Démontage

Home »  Actualités »  Mille Vies en Une Nuit #4 – Montage Spectacle Démontage

Mille Vies en Une Nuit #4 – Montage Spectacle Démontage

On juillet 14, 2017, Posted by , In Actualités,Carnet de chantiers, With 1 Comment

On m’a demandé d’écrire un article de conclusion à cette aventure des Murs Vivants et j’avoue ne pas trop savoir par où commencer. Ce week-end du 1er juillet était terriblement intense, entre le stress de la première, le montage/démontage avec l’équipe et bien évidemment, le spectacle.

Le premier jour, vendredi, nous avons monté la scène dans l’école Henri Wallon, à cause de la pluie. Nous avons organisé le temps en plusieurs équipes pour être plus efficaces, chacun faisait  des allers-retours en camion, d’autres installaient l’écran géant, la régie, les lumières… Le soir même, nous devions accueillir les comédiens pour faire un filage avant le spectacle. Little Italy nous a fait des pizzas que nous avons partagées après cette première journée épuisante mais satisfaisante : la scène était en place ! Ali fait les dernières modifications au niveau des décors en 3D et sur la musique, pendant qu’Amine et Manu s’approprient l’espace scénique, tout excités. La répétition génrale commence un peu tard, tout le monde est fatigué, il est préférable de garder l’énergie pour demain mais tout est en place. Après le filage, tout le monde se dit au revoir et je sens une petite pointe d’excitation et de timidité dans la voix de certains des comédiens.

Le lendemain, je m’attelle aux petites tâches d’aménagement de l’espace. Nous montons l’espace Animation et Restauration dehors, dans la cour de l’école, Cyrille m’explique certaines différences entre les scotchs et je fais plusieurs allers-retours entre le local de la tour 27 et l’école. Je pose des affiches un peu partout dans le quartier pour alerter les gens du changement de lieu et ce n’est vraiment pas facile avec le vent qui souffle toujours à contre-sens.

Au bout d’un moment, les comédiens arrivent à l’école. Certains ont l’air grave de ceux qui se concentrent et d’autres sont plus décontractés. En fait, je n’ai pas eu trop le temps d’observer leurs attitudes, étant donné que tout s’est déroulé en même temps : la préparation des acteurs, l’accueil du public, la restauration, les petits problèmes de matériels et de confiance en soi, le branchement des micros et les questions du public.

Pendant le spectacle, je crois que j’étais la plus stressée, derrière les coulisses, alors que j’étais la seule à ne pas monter sur scène. Je passais un œil furtif pour vérifier que tout se passait bien sur la scène, que rien ne tombait ou ne gênait. Je faisais des allers-retours derrière la scène, pour donner un verre d’eau à Amine quand celui-ci était au cachot du calife, ou encore pour alerter Thalia que ça allait être à elle dans quelques secondes.

A me voir courir partout pour faire en sorte que tout se passe bien et que chacun puisse trouver sa place et un minimum de confort, certains comédiens me faisaient des blagues comme Mina et Cindy qui m’ont appelée en urgence : « Vite, Clémence, dépêche-toi ! », seulement pour que je les prenne en photos. « Détends-toi, ma grande ! »

19577450_10211888517161342_1710536344672634470_o

Photo Sophie Pécresse

La soirée était pleine de magie. La salle était comble par deux fois et les comédiens ont assuré du début jusqu’à la fin. Chacun était bienveillant avec l’autre et la pièce fût applaudie et récompensée par le public. Nous étions tous très fiers.

Puis vient l’heure du démontage. Des volontaires renforce l’équipe pour rendre la salle comme nous l’avons trouvée. On rigole, on vient au secours de l’un ou l’autre. La fatigue se fait sentir, chacun est à son rythme. 4h du matin, tout le monde peut souffler.

Deux semaines après le spectacle, je n’aurais qu’une chose à dire : merci à la compagnie éphémère, hétéroclite et magique des Murs Vivants pour cette si jolie aventure.

Clémence Mauve

(volontaire en service civique au Barroco Théâtre)

One Comment so far:

  1. Lauriau dit :

    Merci à toi pour ton énergie et ta bonne humeur ,nous avons partagé des super moments .signé: Goldorak et Murielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *